Les débuts de SPEEDEURE (Eure Info, janvier 2004) :

>


Un an après (Paris Normandie du 5 janvier 2005) :

Attention, ça roule !

Ils ont commencé à trois, il y a un an. Aujourd'hui la section Speed'Eure du club Cyclo-loisirs Evreux a atteint les vingt-six membres. Un joli bilan pour cette section VTT particulièrement dynamique. « Cette année a été surtout l'occasion de nous faire connaître un peu partout dans le département en participant à de nombreuses randonnées », explique le président Thierry Motte. De compétition, il n'en est point question, mais surtout de plaisir. « Nous vadrouillons à travers les bois, par petits groupes, afin de découvrir des paysages tout en alliant le côté sportif », ajoute Alain Mailloux, chargé de la mise au point des tracés. Chaque dimanche qu'il pleuve, qu'il vente ou que le soleil soit au rendez-vous, tous ces amoureux des chemins escarpés enfourchent ainsi leur VTT. « Nous n'avons annulé qu'une seule balade, juste après la tempête début décembre », confie Alain Mailloux.

Des bosses

Après avoir découvert le département à travers les circuits organisés par les autres clubs, Speed'Eure passera dès cette année la vitesse supérieure. « Nous allons organiser nos propres randonnées, l'une aura lieu le premier mai, et l'autre le 4 septembre », poursuit le président. La première qui se courra autour d'Autheuil-Authouillet donnera lieu à l'attribution d'un brevet grimpeur : « Elle s'étendra sur 50 kilomètres avec 800 mètres de dénivelé. Seuls les sportifs aguerris seront donc de la partie », continue Thierry Motte. La seconde marquera quant à elle le dixième anniversaire du club Cyclo-loisirs Evreux dans un tracé autour d'Arnières-sur-Iton où près de 500 vététistes et coureurs à pied sont attendus. Reste les balades que Speed'Eure réservera exclusivement à ses membres, avec notamment un voyage itinérant de trois jours entre Evreux et Clécy en Suisse-Normande. « Ce qui nous plaît là-bas se sont les bosses ! », sourient les organisateurs. Suivra en juillet une randonnée d'une journée entre Evreux et Honfleur.

Elisabeth Auger