Séance du 18 mai

Tout ce qui concerne l'école VTT
Répondre
Laurent
Messages : 224
Enregistré le : 28 sept. 2013, 18:55

Séance du 18 mai

Message par Laurent »

Où sommes-nous :?: Où va-t-on :?:
17 jeunes étaient à nouveau à nos côtés pour partager notre passion du VTT.
Nous avons traversé ensemble les rues du centre-ville d'Evreux pour rejoindre Gravigny. Se déplacer à 23, ça s'apprend: faire passer les consignes, rouler à la queue-leu-leu, signaler chaque changement de direction, se méfier des véhicules garés ou en mouvement.
Arrivés à l'entrée de la forêt du Boulay-Morin, nous avons constitué 3 groupes:
:arrow: Thierry et Pascal guidaient Adrien D., Mael V., Théo T. et Louison G.
:arrow: Dominique accompagnait Evan M., Enzo L. et Célian B.
:arrow: Laurent, Tristan et Nicolas emmenaient Corentin D., Erwan N., Adrien T., Thomas J., Axel M., Enzo N., Théo L., Lucas G., Matthieu P. et Axel V.
Nous avons découvert la forêt entre Huest et le Boulay-Morin. Ce n'est pas un endroit que l'on pratique régulièrement et, que ce soit le deuxième ou le troisième groupe, nous nous sommes un peu égarés Yellow_Colorz_PDT_02
Les casses ont été nombreuses:
:x Mael V. ne pouvait passer que peu de vitesses, du fait d'un dérailleur capricieux, et a même fini la séance sans frein arrière (la vis de serrage du Vbrake ayant disparue).
:x Thomas a eu également un gros soucis de dérailleur: la chappe s'est ouverte, le galet supérieur ayant perdu sa vis. Lucas, certainement doté d'un oeil de lynx, a retrouvé les composants du galet dans la litière de la forêt, sauf la vis. Nous avons récupéré une vis du porte-gourde du vélo de Thomas pour remplacer celle perdue. La réparation de fortune a parfaitement fonctionné, la randonnée a pu se poursuivre sans soucis mécanique.
:x Corentin a fait un vol plané dans un chemin pourtant large. Quel bel OTB (Over The Bar) :!: Il a été bien étourdi mais a repris tranquillement ses esprits avant de repartir dévaler ces chemins inconnus.
Le retour s'est fait par le suivi d'azimut. Nous ne savions plus où nous étions mais savions quelle direction prendre à vol d'oiseau pour sortir de cette forêt.
Nous retiendrons également de cette journée une question posée par Axel V. lorsque nous avons croisé un troupeau de vaches: "Combien y-a-til d'hamburgers dans une vache :?: :?: :?:" Bien entendu, au troupeau suivant, un troupeau de moutons, une nouvelle question surgissait: " Combien y-a-t-il de kébab dans un mouton :?: :?: :?: "
Il était tant que nous rentrions, les jeunes étaient mis en appétit par ces questions culinaires.
Répondre